jeudi 21 mars 2019
A+ R A-

Buick Grandsport

En 1967 le modèle Grandsport devient une entité à part entière chez Buick.

Sa carrière débute avec la GS 400 pour pour s’achever au milieu des années 70, avec la GS455.

Celle de Gilles est l’une des 2000 cabriolets produits durant cette époque.

Adhérents
Adhérents

Mathis MY

Logo mathis

En 1904, Émile Mathis et Ettore Bugatti s'associent dans le but de fabriquer une voiture. Moins d'un an plus tard ce sera chose faite. Durant 2 années, cette voiture type "Hermès" sera fabriquée en un nombre très restreint d'exemplaires. Mais dès 1906, les relations entre Émile Mathis et Ettore Bugatti se dégradent. Les deux hommes mettent fin à leur association.
Émile Mathis dirige son très grand garage "Auto-Mathis-Palace". Il vend plus de 500 châssis ou voitures complètes par an. Il détient le monopole des ventes pour l'Allemagne de plusieurs marques de voitures dont les deux plus importantes sont " Fiat" et "De Dietrich". Strasbourg est à cette époque allemande.
En Mars 1911, commence la construction d'une usine au sud de Strasbourg. C'est au début de 1912 qu'est commercialisée la "Baby", de conception Mathis. Une année plus tard, suivra la "Babylette".
La guerre se termine en 1918 et l'Allemagne restitue l'Alsace et la Lorraine à la France. Les usines Mathis désormais françaises, produisent dès l'été 1919 la 16 CV type "Z", la 12 CV type "OB", la 8 CV type "S" et l'utilitaire type "FB".
André Citroën est le premier à présenter sa 10 CV type "A" en été 1919. La première nouveauté Mathis, la 10 CV type "SB" est prête quelques jours plus tard, en août 1919.
Dans les années 1920, Émile Mathis est le quatrième constructeur Français derrière Citroën, Renault et Peugeot. Jusqu'en 1925, des voitures de compétition "usine" remportent de nombreuses victoires en course.
En 1926, tous les espoirs sont mis dans une toute nouvelle voiture de taille moyenne qui est présentée officiellement au mois de juin. Cette 8 CV type "MY" est une véritable "voiture à tout faire". Elle est robuste, légère, économique et se vend très bien.
C'est le modèle que possède Hubert, trouvée à l'état d'épave, il l'a entièrement rénovée il y a quelques années.

Adhérents
Adhérents